Gestion locative : quels sont les frais d’agence ?

Le montant du loyer payé par les locataires ne doit pas être directement considéré comme un revenu. En effet, les frais réduisent la rentabilité de la location d’un appartement ou d’une maison. En particulier, les frais de gestion locative vont considérablement réduire les loyers effectivement perçus. Ces frais sont pris par l’agence immobilière chargée de la gestion du bien. Mais que comprennent les frais de gestion locative exactement ?

Quels sont les frais d’agences ?

-Frais de gestion locative : rémunération de l’agent

En matière de gestion locative, la rémunération de l’agent est libre. Ce dernier est fixé par les parties au contrat et s’élève généralement à 7 % des indemnités de gestion immobilière perçues. Lors de la signature du contrat, vérifiez toutes les tâches effectuées par les professionnels. Vérifiez également les frais facturés pour éviter tout imprévu au moment du départ.

-Coût de la réalisation des états des lieux

D’autres coûts indirects sont à prévoir, et on peut retrouver des coûts d’entrée et de sortie sous ces dépenses. Ces montants sont équivalents à 3 euros par mètre carré de surface habitable dans le logement. Il est prévu de déduire ce montant du premier loyer lors de l’emménagement du locataire.

-Coût prévu pour l’assurance loyers impayés

Si vous louez votre logement, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance loyers impayés. Cette dernière peut parfaitement être incluse dans votre contrat d’autorisation de gestion. Cela vous permettra d’indemniser certains locataires pour des factures impayées. Elle n’est cependant pas cumulable avec les garanties personnelles, sauf exceptions.

Quelle est la mission de l’agence de gestion locative ?

L’agence chargée de la gestion locative joue un rôle d’intermédiaire entre les propriétaires de logements et les locataires. Elle effectue de nombreuses démarches liées à la gestion immobilière et aux loyers pour le compte des propriétaires :

  • recherche de locataires
  • rédaction des contrats de bail
  • perception des loyers et charges
  • envoi des récépissés aux locataires
  • déclarations fiscales des revenus locatifs
  • et revue annuelle des revenus locatifs. Loyer, charges, etc.

Si nécessaire, l’agence peut également s’occuper des réparations nécessaires à la résidence (hors entretien courant), gérer les sinistres non couverts par l’assurance habitation locataire, rappeler les loyers impayés ou recouvrer les loyers impayées. La gestion des baux comprend également les modalités de résiliation : convocation, état des lieux, remboursement de la caution.

Veuillez noter que le comportement confié à l’agence peut être paramétré en fonction de la situation particulière. Par exemple, le propriétaire trouve lui-même le locataire et n’a pas à payer l’agence intermédiaire pour cela.

Comment choisir une agence pour une gestion locative ?

Le choix de l’agence que le propriétaire lui confiera la gestion du bail de la maison est très important. Il est fortement recommandé de contacter plusieurs agences avant de prendre une décision. Ceci est particulièrement utile pour comparer les coûts de gestion et les services fournis par différents professionnels.

Le propriétaire doit demander des mandats de gestion locative de chaque agence pour s’assurer que toutes les prestations en cours sont correctement incluses dans le prix de base pour éviter les mauvaises surprises. Afin de faire un choix, le propriétaire doit également se renseigner sur la disponibilité du service client. Pour cela, il peut par exemple consulter les avis clients publiés sur Internet.

Faut-il un syndic particulier pour une grande copropriété ?
Le changement de syndic doit-il être voté en assemblée générale ?