Quels sont les avantages de la location meublée ?

La location meublée est actuellement en perpétuelle expansion. Les particuliers ainsi que les professionnels et les étudiants la recherchent. Outre un prix de location élevé, une taxe à payer par le locataire, un contrat de bail court, bref, cette activité est rentable. Toutefois, avant d’en profiter, sachez qu’elle présente quelques contraintes et impositions de la loi que vous devrez surmonter. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Des coûts de location élevés et une fiscalité attractive !

Pour le propriétaire, la location meublée est beaucoup plus rentable que la location non meublée. La différence de bénéfice est d’environ 30%. De plus, ce chiffre peut exploser si les locaux sont situés dans des zones d’activité intense comme en centre-ville.

Par ailleurs, avec la location meublée, la taxe est à la charge du locataire et non du propriétaire. C’est la personne qui signe le contrat de bail en début d’année qui paie la taxe. Pour en savoir plus, toutes les actions qui s’y rapportent sont régies par le statut  » LMNP  » qui signifie  » louer en meublé non professionnel « .

Un contrat de location de courte durée !

L’un des avantages de la location meublée est le contrat de bail court. Selon le type de contrat, la durée de location est comprise entre 9 mois et 12 mois contre un minimum de 3 ans pour une location nue. Cela donne au propriétaire le droit légal d’augmenter le loyer dans l’année, entre le départ de l’ancien locataire et l’arrivée du nouveau. De même, de réclamer au locataire l’équivalent de deux mois de loyer à titre de garantie. Par ailleurs, tous les rapports concernant l’évolution des tarifs et des revenus de l’activité de location meublée doivent être déclarés et enregistrés via le Cerfa n°11921*05.  

Quelques inconvénients de la location meublée !

Ce type d’activité est encadré par des lois assez strictes datant de 2014 et 2015. Ainsi, tout local loué en tant que logement meublé doit respecter les normes de confort en vigueur. Il doit être équipé de tous les meubles nécessaires à la vie quotidienne : éclairage, lit, table, chaises, matériel de cuisine, réfrigérateur, volets, etc. Et pour se démarquer, le propriétaire doit investir dans des équipements de qualité. Bref, cela représente un investissement important.

De plus, le propriétaire est obligé d’intervenir et de faire des réparations en cas de défaillance du mobilier. Compte tenu des dégâts et de la distance entre le propriétaire et son bien, cette tâche est compliquée.    

L’intérêt du rachat du bien squatté
Quelles sont les choses à connaître quand on achète un bureau en copropriété ?